L’huile de soin spéciale vergetures : la prévention au naturel —

L’huile de soin spéciale vergetures : la prévention au naturel

Le moins que je puisse dire, c’est que la grossesse a chamboulé ma vie même en cosméto!

Huiles essentielles interdites, huile de coco insuffisante, peau qui reste très sèche, bidou qui, à mon grand étonnement, a poussé rapidement…bref, je me suis vite sentie démunie!  La menace des vergetures planait, je me remémorais que trop bien ma puberté et ma peau striée qui, à l’époque, me faisait honte…il a donc fallu que je me creuse les méninges.

Bien entendu, il était inconcevable pour moi d’acheter des produits propulsés par la pub, même en pharmacie, aussi spécifiques soient-ils! On insistera jamais assez sur toutes les cochonneries qui perturbent l’organisme et de toute manière, cela fait bien longtemps que je ne jure que par le naturel!

Pour mettre toutes mes chances de mon coté, j’ai misé sur plusieurs huiles végétales (HV) reconnues pour leur efficacité, voici la recette :

  • 15 ml d’HV de Germes de bléIMG_1698
  • 15 ml d’HV de Rose musquée
  • 15 ml d’HV d’Argan
  • 15 ml d’HV d’Amande douce
  • 15 ml d’HV de Jojoba
  • 8 gouttes de vitamine E

Il suffit de verser les huiles et de remuer pour créer la synergie. J’ai également recyclé un flacon de sirop pour la toux, en verre. Au préalable, le matériel doit avoir été bien désinfecté, tout comme les mains.

La préparation se conserve généralement entre 3 et 6 mois, à l’abri de la chaleur et de la lumière. Un changement d’odeur ou de couleur indique que le produit est à jeter.

 

Zoom rapide sur les propriétés de ces huiles

🌸 l’HV de Germes de blé est l’alliée incontestable des peaux sèches, desquamées ou tiraillées. Elle contient de puissants antioxydants et aide à la réparation des tissus.

🌸 l’HV de Rose musquée est l’actif idéal pour nourrir les peaux sèches. Elle apporte tonus et aspect neuf à la peau. Puissante réparatrice, elle détient des propriétés remarquables qui en fait votre meilleure amie!

🌸 l’HV d’Argan est extrêmement nourrissante et réparatrice, elle tonifie la peau en lui offrant également une protection. Qui plus est, riche en acides gras essentiels, elle revitalise l’épiderme.

🌸 Concernant les huiles végétales de Jojoba, d’Amande douce et la vitamine E, j’avais évoqué leur propriétés ici tout comme les précautions préalables nécessaires à la fabrication d’un produit.

Et le résultat ?

Alors déjà, j’aime faire des petites quantités de produits, cela me permet de tester la préparation pendant au moins 3 semaines et de me faire une idée correcte.

Pour le moment, je dirai que ce produit est un « sans fautes ». J’observe que ma peau est bien nourrie, je retrouve l’élasticité qui n’était plus vraiment d’actualité ces derniers temps. En 4 mois, mon ventre a bien grossi et je n’ai toujours pas de vergetures (oufff !). Ma peau est douce et elle le reste vraiment, je n’observais pas la même chose avec l’huile de coco.

Côté odeur, elle est assez légère et tant mieux car avec mon nez devenu bionique ça aurait été un problème LOL !

J’ai maintenant multiplié mes quantités pour avoir un flacon bien plus rempli ! Dans ce cas, il faudra ajuster la dose de vitamine E car elle doit représenter 0.1% de la préparation.

J’utilise également ce soin le soir sur les jambes car les bas de contention assèchent beaucoup ma peau. De temps en temps, j’en mets sur le visage pour lui donner un boost important mais c’est assez gras alors je privilégie au quotidien l’huile végétale de bourrache.

Voilà un nouveau produit naturel qui vient d’entrer dans mon placard et un pas de plus qui m’éloigne de la société de consommation ! Chouette chouette chouette !!!

 

via L’huile de soin spéciale vergetures : la prévention au naturel —

Publicités

Gommage corporel super hydratant — Les Marottes

Il permet d’exfolier la peau et de la débarrasser de ses cellules mortes, le gommage corporel est un allié formidable pour garder la peau douce et satinée. En toute saison, gommer sa peau est un geste beauté à adopter dans sa routine soin du corps.

Voici ma recette home made 100% cocooning : le « gommage super hydratant » ! Au beurre de karité, huile de coco et huile d’amande douce, ce gommage est idéal en hiver et parfait pour régénérer la peau en douceur.

Avec le beurre de karité, l’huile de coco et l’huile d’amande douce, la peau est assouplie, nourrie et protégée. Tous trois sont des produits naturels aux vertus très hydratantes, pouvant être utilisés sur l’ensemble du corps.

Riche en vitamines et minéraux, le beurre de karité favorise le renouvellement cellulaire et contribue notamment à améliorer l’aspect des rides, vergetures, cicatrices et autres imperfections.

L’huile d’amande douce est particulièrement riche en vitamines A, B1, B2, B6 et E. Elle prévient du dessèchement et apaise les peaux irritées. Tout comme le beurre de karité, elle prévient l’apparition des rides et vergetures. L’huile de noix de coco est quant à elle un apaisant naturel aux utilités multiples.

En plus des propriétés hydratantes, j’ai voulu réaliser un gommage à la texture légère en fouettant les différents ingrédients. Mélangés à la texture gourmande du sucre roux, ce gommage est vraiment parfait. Et pour une senteur agréable, je combine l’huile de noix de coco avec de la vanille.

C’est beau, ça sent bon, c’est efficace.

Réalisation

Pour réaliser le gommage super hydratant, il faut :

Pour les quantités, allez-y au feeling.

J’ai pris environ une cuillère à soupe pour le beurre de karité et l’huile coco, 40g de sucre roux et 25 ml d’huile d’amande.  Avec ces proportions, la texture est déjà très riche mais quand même fluide. Si vous décidez de mettre plus d’huile d’amande, la texture sera encore plus souple. Inversement si vous mettez plus de beurre de karité ou d’huile de coco.

Fouettez d’abord le beurre de karité avec les grains d’une gousse de vanille.

Fouettez ensuite l’huile de noix de coco.

Ne reste plus qu’à assembler le tout dans un pot en verre. Commencez par déposer le beurre de karité au fond, puis ajoutez une couche d’huile de noix de coco fouettée, recouvrez de sucre roux et ajouter enfin l’huile d’amande douce jusqu’à arriver au même niveau que le sucre.

Vous pouvez garder votre gommage avec les couches superposées, avant de tout mélanger pour la première utilisation !

Une fois par semaine, gommez votre corps sous la douche, sur peau humide. Insistez sur les zones rugueuses et rincez abondement. Pas la peine d’utiliser une crème hydratante en sortant de votre douche, c’est déjà fait ! Votre peau est nette, soyeuse, et en plus, elle sentira bon toute la journée !

Je vous souhaite de bons moments avec votre nouveau gommage préféré !

Bonne réalisation !

Ampoules aux pieds : comment les soigner et les éviter ?

Les ampoules aux pieds, qu’est ce que c’est ?

Les ampoules aux pieds sont des petites cloques de liquide qui se développent dans les couches supérieures de la peau. Elles se forment généralement lorsque la couche externe de la peau est endommagée. Le fluide s’ammasse sous la lésion cutanée et il amortit le tissu

L’ampoule :

  • Protège le tissu de dommages supplémentaires,
  • Prévient les infections.

La plupart des ampoules sont remplies d’un fluide transparent appelé sérum.
C’est la partie du sang qui reste après l’élimination :

  • Des globules rouges,
  • Des substances qui permettent la coagulation.

Toutefois, si les ampoules sont enflammées ou infectées, elles peuvent être pleines de :

  • Sang,
  • Pus.

Les ampoules peuvent se développer n’importe où sur le corps, mais elles se trouvent le plus fréquentemment sur les mains et les pieds.

Les causes des ampoules 

Lorsqu’un patient se présente au cabinet médical, les doutes du médecin face au diagnostic peuvent concerner les questions suivantes.

Des chaussures non adaptées :
La cause principale des ampoules est le fait de porter des chaussures trop serrés et des chaussettes qui ne sont pas adaptées.
La chaussure étroite applique une pression excessive sur le pied et provoque un frottement. cela peut provoquer des ampoules aux pieds.

Les chaussures en caoutchouc limitent beaucoup la circulation d’air et favorisent la formation de :

  • Ampoules,
  • Autres infections de la peau des pieds.

Le pied d’athlète : le pied d’athlète ou tinea pedis est une maladie caractérisée par la formation d’ampoules à cause d’une infection due à des champignons.
Les ampoules peuvent apparaître partout sur les pieds, y compris sur la plante, mais elles se forment généralement dans la région située entre deux orteils.
Les symptômes du pied d’athlète sont :

Le symptômes s’aggravent surtout après la course.
La peau devient sèche et gercée.

La réaction allergique : une réaction indésirable à un médicament comme l’ibuprofène (anti-inflammatoire) peut se manifester sous forme de :

Une transpiration excessive : les athlètes et les coureurs transpirent beaucoup après avoir participé à un événement sportif.
La sueur irrite la peau superficielle et, associée au frottement, peut provoquer la formation d’ampoules aux pieds.
Les athlètes les plus touchés sont les coureurs, notamment ceux qui participent à un marathon, les joueurs de :

  • Basket-ball,
  • Tennis,
  • Football,
  • Football à cinq.

La dyshidrose (ou eczèma bulleux) : la formation de petites ampoules sur la plante et entre les orteils peut être causée par la dyshidrose, un type d’eczéma qui provoque souvent de vives démangeaisons.
Les patients se plaignent souvent de brûlure de la peau qui peut s’aggraver après un contact avec des produits nettoyants et des savons.

Le syndrome mains-pieds-bouche est une maladie infectieuse fréquente chez les nouveau-nés et les enfants.
Il se caractérise par :

  • La fièvre,
  • Des plaies douloureuses dans la bouche,
  • Une éruption cutanée avec des ampoules sur les mains, les pieds et les fesses.

 

D’autres causes des ampoules peuvent être :

  1. Une friction sur la peau ;
  2. Le contact avec des produits chimiques tels que les savons pour la peau ;
  3. La chaleur, par exemple un coup de soleil ou une brûlure ;
  4. Des maladies comme la varicelle et l’impétigo.

 

Les symptômes des ampoules aux pieds

Les ampoules avec un liquide clair à l’intérieur peuvent apparaître n’importe où sur le pied.
Les pieds avec les ampoules sont gonflés dans cette région.
Certaines ampoules sont indolores, mais d’autres peuvent causer une très forte douleur au pied et empêcher de courir.

Que faire pour les ampoules ? Comment les traiter ?

Les ampoules ont rarement besoin d’une intervention de la part d’un médecin, sauf si :

  • Elles sont graves et récurrentes,
  • Elles sont provoquées par des brûlures,
  • Elles sont le résultat d’une infection.

Comment faut-il traiter les ampoules ?

  • Il faut laver souvent la région avec de l’eau et du sel pour nettoyer la saleté et les substances irritantes.
  • Si l’ampoule est située dans une région où elle peut facilement s’ouvrir, il faut couvrir la zone avec un pansement doux en prenant soin qu’il n’adhère pas à l’ampoule. Il ne faut coller le ruban adhésif qu’à l’extérieur de l’ampoule pour éviter qu’il n’arrache la peau lorsqu’il sera retiré. Changer le pansement tous les jours.
  • Si l’ampoule s’ouvre, il faut presser doucement pour enlever le liquide et appliquer un antiseptique (comme la teinture d’iode) afin de réduire les risques d’infection.
  • Le pansement doit être en forme de tente. Au lieu de mettre un sparadrap sur l’ampoule, il vaut mieux appliquer un pansement adhésif sur les côtés avec le rembourrage au centre qui ne se colle pas à la peau. La bande protège l’ampoule tandis que l’exposition à l’air accélère la guérison.
  • Il faut utiliser un double bandage. Une autre typologie de bandage, disponible en pharmacie contient un gel et un antiseptique pour nettoyer les ampoules.
  • Il faut exposer l’ampoule à l’air libre. Certains médecins pensent qu’une ampoule a besoin autant que possible d’une exposition à l’air libre et qu’elle ne doit jamais être couverte.
    Pendant le traitement, on peut enlever le pansement lorsqu’on est assis ou on est allongé à la maison et on n’a pas besoin d’une protection.
  • Il faut étaler une pommade. Il est recommandé d’appliquer un produit antibactérien/antibiotique sur l’ampoule. Les médecins recommandent généralement la bacitracine.
  • Un rembourrage est nécessaire. Si l’ampoule se trouve dans une région particulièrement gênante (comme la plante du pied), un pansement en tissu rembourré absorbe plus qu’un simple pansement.
    Il faut essayer d’utiliser un tampon de forme circulaire composé de mousse que l’on trouve dans les pharmacies et les magasins de produits pour les pieds.
    La plupart des pharmacies vendent des grandes feuilles de rembourrage, il est donc possible d’y découper une mesure plus précise pour l’adapter à l’ampoule.

    • On découpe le rembourrage en forme de beignet,
    • On le colle à la peau qui entoure l’ampoule,
    • On couvre doucement l’ampoule avec une pommade antibactérienne,
    • On met un pansement sur l’ampoule et sur le rembourrage.
  • La jambe soulevée. Parmi les traitements pour soigner une ampoule, le soulèvement de la zone avec l’ampoule permet de soulager la pression et la gêne.
  • Il faut être patient. Il faut généralement entre une semaine et dix jours pour que le liquide de l’ampoule se réabsorbe.
  • L’éclatement de l’ampoule. Certains médecins pensent que l’ampoule ne doit jamais être percée en raison du risque d’infection.
    La plupart des médecins estiment que si une ampoule provoque une pression excessive, elle peut être drainée (par exemple sur un doigt de la main, sur un orteil ou sous un ongle).
  • Il ne faut jamais percer une ampoule qui a été causée par une ustion. Les grosses ampoules qui peuvent éclater toutes seules pendant les activités quotidiennes doivent être traitées par un médecin.

 

Peut-on percer une ampoule ?

Si on décide de percer une ampoule pour y remédier plus rapidement, on doit :

  • Désinfecter l’ampoule en utilisant une aiguille stérilisée (comme celle de la seringue) et il est préférable d’éviter les aiguilles à coudre.
    Certains médecins ne recommandent pas la stérilisation de l’aiguille à la flamme, car la suie sur la pointe peut irriter l’ampoule.
  • Percer l’ampoule une ou deux fois près du bord ; puis il faut lentement et doucement appuyer sur l’ampoule pour faire sortir le fluide.
  • Après avoir percé l’ampoule et drainé le liquide, il ne faut pas enlever la peau qui se trouve au-dessus.
    Cette peau protège l’ampoule de l’infection de manière naturelle.
  • Bander l’ampoule avec une gaze pour la protéger.
  • Après environ trois jours la peau de l’ampoule va se sécher et on peut l’enlever. On applique un antibiotique en pommade (Cicatryl).

 

Attention aux signes d’infection

On conseille de consulter un médecin en présence de :

Ces signes doivent être traités par un médecin.
Le médecin peut appliquer un désinfectant comme l’eau oxygénée ou le Lysoform Medical et, par la suite, il peut prescrire des crèmes ou des huiles antibiotiques comme le Valisone-G.

Les remèdes naturels pour les ampoules aux pieds

Le pédiluve avec de l’eau et du sel. Pour drainer une ampoule sur une zone dure de la peau, comme la plante du pied il faut :

  • Plonger l’ampoule pendant au moins quinze minutes dans une solution d’eau tiède et de sel,
  • Répéter de trois à quatre fois par jour,
  • Un ou deux jours suffisent à adoucir l’ampoule et faciliter le drainage.

Pour cette raison, on peut aller facilement à la mer avec des ampoules, cela est même recommandé.
On peut ajouter du bicarbonate de sodium à l’eau.

Le gel d’Aloe Vera pur
L’Aloe vera est un anti-inflammatoire naturel, ce qui signifie qu’il contribue à :

  • Soulager la rougeur,
  • Diminuer le gonflement.

En plus, il est très hydratant ; maintenir la peau humide aide à guérir plus vite, surtout lorsque l’ampoule s’ouvre toute seule et se ride.

Comment faut il utiliser l’Aloe vera ?

  • On applique une petite quantité de gel d’Aloe vera sur l’ampoule,
  • On couvre l’ampoule avec une gaze,
  • On garde la gaze toute la nuite,
  • On répète pendant quelques jours.

L’huile d’arbre à thé
L’huile d’arbre à thé a des propriétés antibactériennes et elle est une plante astringente, elle aide donc à drainer l’ampoule.

  • On applique directement quelques gouttes d’huile d’arbre à thé sur l’ampoule,
  • On peut utiliser une boule de coton imbibé d’huile,
  • On fait sécher,
  • On répète deux fois par jour.

Chez la plupart des personnes elle ne fait pas mal, mais chez certains la peau peut s’irriter.

Le vinaigre de cidre
Un remède de grand-mère très utile est d’immerger le pied avec une ampoule dans du vinaigre de cidre.
Le vinaigre de cidre a des propriétés antibactériennes et peut aider à prévenir l’infection lorsque l’ampoule se perce.
Le vinaigre peut brûler, il est donc préférable de :

  • Tremper une boule de coton dans du vinaigre,
  • Frotter doucement autour de l’ampoule ouverte,
  • Répéter deux fois par jour.

Le dentifrice
Souvent, le dentifrice est utilisé pour « sécher » :

Mais en tous cas, il se peut qu’elle se sèche toute seule en un ou deux jours.
Si l’on utilise un dentifrice, il faut en choisir un qui ne soit pas aromatisé à la cannelle parce qu’il peut irriter la peau.

La prévention des ampoules

  1. L’hydratation des pieds. Tout comme la peau mouillée de sueur, la peau sèche est encore plus sujette à la formation d’ampoules.
  2. Un usage quotidien de crèmes et de pommades est nécessaire pour maintenir une bonne hydratation.
  3. Le choix de chaussettes transpirantes sans coutures.
    Les chaussettes synthétiques bloquent l’humidité sur la peau. Le coton peut être plus léger, mais il retient les liquides. Les chaussettes rembourrées sous les talons et entre les orteils aident à réduire la friction.
  4. Il faut étaler une crème à l’oxyde de zinc sur le pied. La crème sert à éviter le frottement entre le pied et la chaussette.
  5. Il faut utiliser un pansement qui agit comme une seconde peau (par exemple COMPEED ®), un pansement rembourré qui reste en place même lorsqu’il est mouillé. Le pansement forme une protection entre la peau et les chaussettes.
  6. Les doubles chaussettes. Pour que le frottement se développe entre les deux chaussettes, plutôt qu’entre les chaussettes et la peau, il vaut mieux en porter deux paires. Si la chaussure est trop serrée, il faut l’augmenter d’une demi-pointure, l’important est que le pied ne glisse pas excessivement.
  7. Il faut porter des chaussures et des chaussettes qui s’adaptent au pied. De trop petites chaussures (surtout avec les talons) provoquent des ampoules sous les orteils et aux extrémités des ongles du pied.
    L’espace d’un doigt (environ 1 centimètre) entre les orteils et le bout de la chaussure est recommandé.
    La chaussure ne doit pas être trop grande car elle peut provoquer des frottements à chaque pas, c’est la principale cause d’ampoules chez les enfants.
  8. Les chaussures. Les chaussures doivent s’adapter correctement. Les chaussures qui sont trop grandes ou trop étroites augmentent le frottement ou la friction sur les pieds et les orteils.
  9. Il faut changer les chaussures. Tous les 6 mois ou 700 km, il faut changer de chaussures. Si elles sont trop usées, il faut les changer auparavant.
    Il ne faut pas oublier ses chaussures près des poêles ou des radiateurs parce que le cuir peut se rétrécir ou bien des coutures saillantes peuvent se former.

 

source : http://www.physiotherapiepourtous.com/maladies-de-la-peau/ampoules-aux-pieds/

Gommage naturel au sucre et huile d’Argan

gommage au sucre

Pour obtenir un gommage maison digne des meilleurs instituts, il te faut  :

1-Mélanger une demi-tasse de sucre (Choisissez un sucre adapté à votre peau : si elle est sèche et réactive, préférez un sucre en poudre qui agira comme de très fines billes sans agresser. Si en revanche, comme la mienne, elle est sujette aux imperfections ou à l’acné, choisissez un sucre de type « cassonade » qui a de plus gros grains et dont l’action sera plus importante. )
2-Un quart de tasse d’ huile d’argan
3-Deux cuillères de miel (Je vous conseille de choisir un miel qui a tendance à facilement cristalliser, c’est-à-dire un miel épais ou miel crémeux, pas liquide. )

 

-Mouillez son corps avec de l’eau chaude puis

-étalez une noisette sur ta peau.

-Massez- énergiquement durant 10 minutes environ avant de ce rincer.

-Terminez en  frottant avec un gant de crin.

-vous enlèverez ainsi toutes les peaux mortes.

 

Résultat : la peau sera douce et satinée.

Outre le traditionnel gommage pratiqué notamment lors d’un hammam, le savon noir est aussi employé comme nettoyant quotidien.

Crèmes naturelles pour crevasses aux pieds 

Utilisez des soins naturels pour crevasses aux pieds

Utilisez des soins naturels pour crevasses aux pieds

 

Crèmes naturelles

Il est possible de préparer des crèmes naturelles destinées à soulager les crevasses aux pieds.

  • La solution la plus simple est d’utiliser très régulièrement (plusieurs fois par jour si nécessaire) de la vaseline.
  • L’huile de macadamia est également idéale pour hydrater les pieds. Il suffit de l’appliquer sur des pieds lavés et secs puis d’enfiler des chaussettes pour la laisser agir au cours de la nuit.
  • Appliquer directement de la banane en purée sur la partie du pied qui est fendue. Laissez en place pendant dix minutes. Opération à répéter chaque jour.
  • Crème banane-coco ou banane-avocat : même technique que précédemment en mélangeant la banane à de la chair de noix de coco ou à de la chair d’avocat, et en les mixant ensemble jusqu’à obtenir une crème.
  • Vous pouvez appliquer sur vos crevasses un mélange de glycérine et d’eau de rose.
  • Préparez un mélange composé à moitié d’huile d’olive, à moitié d’eau de chaux (et éventuellement de glycérine liquide). Mettez cette préparation sur vos crevasses et conservez-la dans un flacon fumé pour la protéger de la lumière.
  • Autre mélange maison envisageable : paraffine et huile de graines de moutarde. Appliquez ce mélange le soir au coucher et rincez le matin. Répétez l’opération pendant deux semaines.

Bains de pieds

  • Réalisez des bains de pieds de jus de citron. Laissez les pieds tremper pendant dix minutes. En les retirant, retirez sans forcer les peaux mortes à l’aide d’une brosse de pédicure.
  • Vous pouvez également réaliser des bains de pieds contenant du gros sel.

Huiles essentielles

Quelques préparations à base d’huiles essentielles (HE) existent pour soulager les crevasses aux pieds et éviter leur récidive :

  • Mélangez une quantité égale d’HE de Carotte, de Géranium et de Lavande avec de l’huile végétale (HV) de Calendula. Laissez reposer quelques jours et appliquez le mélange une fois par jour après avoir passé la pierre ponce sur les pieds secs.
  • En suivant le même principe que précédemment, mélangez :
    • 15 gouttes d’HE de Camomille ;
    • 15 gouttes d’HE de Carotte ;
    • deux cuillères à soupe d’HV de Calendula.
  • Vous pouvez également réaliser un bain de pieds avec de l’eau chaude et quelques gouttes d’HE de Lavande diluées dans un peu de gel douche.
  • Réalisez un mélange de ces huiles que vous utiliserez matin et soir :
    • d’1 ml d’HE d’Achillée millefeuille ;
    • d’1 ml d’HE de Cèdre atlas ;
    • d’1 ml d’HE de Sauge officinale ;
    • de 10 ml d’HV de jojoba ;
    • de 10 ml d’HV de germes de blé ;
    • de 10 ml d’HV de bourrache ;
    • de 15 ml d’HV d’arachide ;
    • de 15 g de beurre de karité.

Remarque : toutes ces huiles essentielles sont déconseillées chez les enfants de moins de 10 ans et chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Source ooreka.fr

Gommage au marc de café — Nan mais… j’adore

Au printemps, c’est le moment de faire « peau neuve » …. Ok je passe !

La recette du moment est un gommage au marc de café. Pour résumer tout ce que j’ai pu trouvé sur le net, il suffit de conserver votre marc de café dimanche prochain et choisir une base d’huile végétale de votre choix selon les besoins de votre peau et l’odeur qui vous plait :

  • Huile d’olive : peaux matures, sèches, délicates, normales, irritées
  • Huile d’argan : sèches, irritées, normales, sensibles
  • Huile d’avocat : matures, sèches, normales
  • Huile de coco : normales, sèches, fragiles, irritées, sensibles
  • Huile d’amande douce : sèches, irritées, normales, sensibles, matures

Pour un gommage pour le corps, utiliser un petit bocal (300 gr) cela suffit pour un gommage hebdomadaire. Il est inutile d’en faire de grande quantité d’autant que la préparation prend quelques minutes :

Ingrédients :

Préparation gommage

  • du marc de café sorti tout droit de votre cafetière
  • de l’huile végétale
  • de l’huile essentielle (optionnel)
  • un petit bocal hermetique

Préparation :

  • remplir votre bocal de marc de café
  • ajouter l’huile pour recouvrir le marc
  • ajouter 3 gouttes d’huile de lavandin, orange, citron (optionnel)
  • une pointe de miel ( pour le gommage visage)

     Quelques précautions : L’utilisation des huiles est optionnelle surtout pour le visage plus sensible et plus réactif,  préférez l’huile de germe de blé ou d’abricot …

                                              Prenez une petite cuillère en bois pour éviter de plonger vos doigts dans le pot et n’hésitez pas à utiliser un peu de savon pour activer votre gommage.

Vous voilà prêts et prêtes à avoir un teint lisse et lumineux !

via Gommage au marc de café — Nan mais… j’adore